17 septembre 2021

Une année 2020 ralentie par la pandémie

En ce mercredi 15 septembre 2021 s'est tenue l'assemblée générale du Conseil Départemental de la Lozère. Malgré le climat peu propice à la sortie, l'assemblée était garnie de nombreux bénévoles, mais aussi de Monsieur Laurent SUAU, Maire de Mende, Président de la Communauté de communes et Premier Vice-Président du Département, Madame Sandra ATGER, Responsable du Pôle Solidarité et Emploi, représentant les services de l’État et Monsieur Jean-Marie MARTINEZ Directeur du Centre Intercommunal d'Action Sociale.

A la lecture des différents rapports à adopter par les bénévoles à jour de leur cotisation, il apparaît que l'année fut largement contrainte par la pandémie avec un nombre d'heures de bénévolat en baisse de 18% représentant tout de même 5 484 heures. Des pertes de recettes de 4 552 euros liées à l'annulation du loto du 22 mars 2020 en baisse de 38% à peine compensées par une augmentation des dons de 7%. Malgré tout, Saint Vincent de Paul s'est mobilisé en maintenant l'accompagnement à la scolarité, en ouvrant une boutique éphémère au mois de décembre mobilisant nombre de personnes isolées dans la confection de lainage au profit de l'association. Dans cette année particulière, Saint Vincent de Paul a innové en achetant et distribuant aux personnes en difficulté 3 000 euros sous forme de chèques Cad'o Cœur de l'office du commerce Cœur de Lozère.

Si notre pays est un de ceux qui redistribue le plus, et si les dépenses sociales ont permis de contenir la pauvreté liée à la pandémie, il est difficile de savoir si nous serons en mesure de répondre à toutes les sollicitations avec la fin du quoi qu'il en coute. Pour restaurer le lien social fortement dégradé par les mois de pandémie, le projet inclusif d'un local complémentaire générateur de lien social en cœur de ville se précise pour des actions nouvelles d'accompagnement à la scolarité, un espace pérenne pour l'atelier créatif et mettre en lumière ses réalisations. Nous espérons grâce aux soutiens de tous les acteurs publics locaux pouvoir mener ce projet à bien.

30 juillet 2021

Les couturières prennent du bon temps

Il était bien temps de partager un moment de convivialité avant la fermeture estivale. Elles ont donc partagé un goûter le vendredi 23 juillet sur les tables de notre voisin dans la rue pour respecter les mesures sanitaires.

Après une année sous contrainte, ce temps de partage était le bienvenu avant des vacances bien méritées. Elles permettront de se préparer pour le salon de la couture et la boutique éphémère du mois de décembre en espérant qu'elle devienne permanente. Vive les vacances !

8 juillet 2021

La liberté retrouvée au Vallon du Villaret

Ce samedi 26 juin 2021, les enfants de l'accompagnement scolaire et les bénévoles qui les ont aidés tout au long de l'année scolaire avaient rendez-vous à 11 heures au Foirail pour prendre la direction du Vallon du Villaret avec pour objectif de prendre un grand bol d'air frais. En effet, la crise sanitaire n'a pas permis d'effectuer de sortie en 2020. L'impatience était grande et tous étaient au rendez-vous.

C'est l'heure de prendre des forces

Maintenant, il faut se lancer !

Après un pique-nique à l'abri dans le parc, les enfants ont pu effectuer un parcours connu pour la plupart mais qu'ils étaient heureux de retrouver. Les différents jeux tout au long du parcours permirent à tous de se défouler après une année scolaire contrainte par les mesures sanitaires.
     

Ne pas perdre l'équilibre
 
Après avoir marché sur l'eau, fait de la musique avec des billes, traversé la rivière comme tarzan, les enfants prirent un goûter bien mérités avant un retour sur Mende pour 19 heures, après une journée bien remplie.

ou savoir nager

Merci aux enfants et bénévoles pour cette journée libérée des contraintes sanitaires. Un grand merci à tous pour cette année scolaire si particulière en espérant pouvoir accueillir plus d'enfants et de bénévoles à la rentrée prochaine.

Ça y est, ils sont secs pour le retour en car.

5 décembre 2020

La Boutique éphémère est ouverte !

Pour la deuxième année consécutive, malgré la crise sanitaire, grâce aux bénévoles, nous avons pu ouvrir la boutique éphémère de l'atelier créativité de l'association Saint Vincent de Paul en centre-ville au 13 rue du Soubeyran à Mende. Vous y trouverez du fait mains, lainages : écharpes, bonnets, gants, layettes, pulls et gilets de 6 mois à 8 ans, couvertures, chaussettes, ... mais aussi, coussins, sacs, doudous au crochet, déco de Noël ...

Une fois n'est pas coutume, Marie-Christine a présenté le boutique au journaliste de Lozère Décalée.

Tous ces articles sont faits main par les bénévoles de l'atelier créativité avec des matières premières neuves et vendus au profit de l'association Saint Vincent de Paul. Vos achats permettront à l'association de poursuivre les actions menées auprès des enfants en difficultés scolaires et des personnes seules et isolées. 


La boutique éphémère, située 13 rue du Soubeyran à Mende, est ouverte le lundi, mardi, jeudi, vendredi de 14H à 18H45 et le mercredi, samedi et dimanche de 10H à 12H et de 14H à 18H45. Nous vous attendons nombreux pour acheter les articles proposés et faire une bonne action au moment des fêtes de fin d'année.

27 septembre 2020

Journées Vincentiennes déconfinées

Difficile de prévoir, d'anticiper et de réussir, en cette année si particulière, notre traditionnelle vente de brioches pour la Saint Vincent de Paul. Et pourtant, nous sommes parvenus grâce à la mobilisation de tous. Les journées Vincentiennes organisées les 19 et 20 septembre 2020, se sont déroulées à Hyper U le samedi et lors des messes de la paroisse Saint Privat le dimanche, avec un accueil toujours chaleureux. Cette année, crise sanitaire oblige, pas de résidence Piencourt, ni de ventes à l'Adoration.

C'est un moment important qui marque la rentrée de l'association après un été particulier après un confinement printanier et permet de contribuer aux financements de nos actions en sollicitant la générosité d'un large public. Merci à tous celles et ceux qui ont contribué à ce moment important en cette année si particulière.

20 septembre 2020

Une assemblée générale retardée

De manière inhabituelle, l'assemblée générale de l’association s'est ce mercredi 16 septembre 2020, dans le respect des règles sanitaires en vigueur. Avec quelques mois de retard, nous avons pu rendre compte des actions de l'année 2019. Une année où nous avons encore une fois assuré nos actions auprès des plus démunis de l'aide alimentaire participative à l'accompagnement à la scolarité en passant par les animations et les visites à domicile. En résumé, une année normale ou chacun a donné, encore une fois, de son temps. 

Si la santé financière de l'association en 2019 était bonne, impossible de ne pas évoquer les 6 premiers mois d'une année 2020, où l'essence même de l'association a été mise à mal. Difficile de maintenir le lien social avec le confinement. Difficile d'assurer le financement de nos actions perturbées par les règles sanitaires.  Malgré tout, l'assemblée générale a eu lieu, la rentrée scolaire aussi et nos actions ont repris pour le bonheur du plus grand nombre.

3 mai 2020

La sortie du confinement ne tient qu'à un fil

Depuis la mi-mars, nous sommes confinés avec pour objectif d'éviter la saturation des hôpitaux. L'objectif est atteint. Notre département de la Lozère est en vert. Couleur représentant l'espoir d'une sortie de confinement prochaine. Ainsi, après avoir maintenu un lien téléphonique, le temps d'une reprise des activités arrive. Face à la menace, il faudra avancer masqué. L'atelier créativité s'est donc lancé dans la confection de masque sur le modèle mis en ligne par le CHU de Grenoble, puis à l’initiative du Département.

Conseil : ne pas perdre le fil ...
Dans les deux cas, ces masques sont lavables et réutilisables et permettront à tous de préserver les autres dans les lieux publics pour prévenir d'éventuelles contaminations. C'est donc armés de cet indispensable accessoire que nos activités reprendront à la mi-mai avec prudence. Il est temps, en effet, de retrouver du lien social à distance raisonnable pour éviter que le remède ne devienne pire que le mal.

Ils ont plus jolis, mais en édition limitée !
Merci aux couturières pour leur dévouement en cette période de confinement. De fil en aiguille, nous allons recréer du lien.